Le Vignoble

LE TERROIR

 

Notre vignoble est situé en grande partie face au Château, sur des coteaux schisteux orientés sud sur la commune de Beaulieu sur Layon et des communes avoisinantes, telles que Rochefort sur Loire et Savennières.
Soumis à un climat de transition entre le climat océanique et le climat continental, la fameuse « douceur angevine », la pluviométrie y est relativement faible.
Ce microclimat particulier se traduit par une conjonction du brouillard matinal envahissant les coteaux à l’automne suivi du soleil permettant l’installation du botrytis cinerea, nécessaire à l’élaboration de nos grands liquoreux : les Coteaux du Layon.
Aujourd’hui l’accent du domaine est mis à signer également de grands blancs secs.

 

LA VIGNE

 

Sur notre vignoble, la vitalité organique et minérale du sol est favorisée. En enrichissant le sol qui va nourrir la plante grâce aux composts et engrais verts notamment.

Ainsi, lui offrir une meilleure résistance à tous types de stress.

Nous favorisons l’enherbement naturel, le travail du sol est souvent limité au cavaillon.

Chaque parcelle, est travaillée selon son potentiel et ses spécificités.

La pratique de l’agriculture biologique depuis le millésime 2015, encourage la descente des racines et redonne une dynamique naturelle aux sols et aux vignes.

Les écosystèmes de la faune et de la flore sont respectés en conservant où en mettant en place des haies, des arbres et des murets. Tout ceux-ci permet la diminution de l’utilisation des intrants. Tout en renforçant nos observations précise de la pression maladies et parasitaires.

A la vigne une multitude de taches se succèdent et accompagne le rythme de croissance de la plante.

Le cycle commence en hiver par une taille qui respecte les trajets de la sève.

Ensuite, au printemps, arrivent : l’ébourgeonnage, le palissage, l’échardage. Toutes ces opérations, visent à obtenir une qualité optimale de la vendange et structurer le développement de la vigne qui reste une liane.

Nous accordons une importance toute particulière à l’échardage. Cette opération permet d’aérer la zone fructifère sur un pied de vigne en éliminant les gourmands, ou entre-cœurs qui poussent sur les bois de l’année. Contrairement à l’effeuillage mécanique, l’échardage permet de conserver la feuille mère décisive pour une bonne photosynthèse et une bonne maturation du fruit et de préserver la finesse aromatique.

Les rognages sont réduits au strict minimum pour limiter le démarrage des entre cœurs.

Tout ceci est rendu possible grâce au travail soigneux de toute notre équipe, qui a une influence décisive sur l’expression de nos vins : finesse, élégance, salinité et minéralité.

LES VINS ET CÉPAGES

Parmi notre encépagement, le Chenin (cépage originaire d’Anjou), majoritaire sur notre vignoble, offre aux vins une élégance au nez, des arômes complexes de fruits jaunes, de fruits secs, d’agrumes, de fleurs blanches, de miel… et souvent avec un bon potentiel de garde.

Celui-ci, permet l’élaboration de nos : Crémant de Loire, Anjou Blanc, Savennières, Coteaux du Layon Beaulieu et Coteaux du Layon 1er Cru Chaume.

Pour nos vins rouges, le Cabernets Francs et le Cabernets Sauvignons, dans leur limite Nord de production, expriment la fraîcheur, la souplesse et l’élégance ligérienne. Le premier donne plutôt des tannins délicats, des arômes subtils de petits fruits rouges et d’épices des vins à boire jeune mais dont les grands millésimes peuvent être de longue garde.

Le second, apportera de la puissance, de la structure et une certaine complexité aromatique.

Ces deux cépages, nous permettent l’élaboration de nos Anjou rouge et Anjou Villages.

On notera également, la présence de deux cépages autochtones, le Grolleau Noir qui apporte fruité et souplesse ainsi que le Pineau d’Aunis donnant des vins souples et aromatiques.

LA CAVE

 

La récolte se fait manuellement parcelle par parcelle lorsque les raisins sont mûrs et équilibrés, pour nous, l’homogénéité des maturités prime.

Lors de la vendange, un tri méticuleux est effectué à la vigne, les raisins sont acheminés en cagettes percées afin de préserver leurs qualités.

Au chai, nous travaillons avec douceur et précision, somme de détails et ponctuation dans sa gestuelle technique.

Notre outil de vinification permet d’extraire le meilleur des baies, d’accompagner les fermentations et d’élever nos vins avec le minimum d’interventions et d’intrants possibles.

L’hygiène se doit d’être irréprochable, elle permet de conserver la précision aromatique de nos cuvées.

La macération pré fermentaire à froid est pratiquée sur nos rouges, cela favorise une extraction plus lente, favorable à la préservation du fruit.

Elégance, pureté aromatique, race vibrante, l’aboutissement du travail accompli.

La finalité du vin c’est la table !